Paix Sociale : Les Femmes Leaders Pour L’impératif D’une Concertation Soutenue

97
Single Post


Single Post
Paix Sociale : Les femmes leaders pour l’impératif d’une concertation soutenue

C’est par une déclaration lue en présence de plusieurs personnalités féminines, membres de partis politiques et de la société civile dont la maire de Dakar, Soham Wardini, le ministre de la Microfinance Zahra Iyane Thiam par laquelle le comité des femmes leaders pour la paix, la démocratie, le respect des institutions et l’État de droit s’adresse aux jeunes et aux protagonistes de la crise qui sévit au Sénégal ces derniers temps.

Cette instance qui réunit des femmes politiques, juristes, scientifiques, appelle à la concertation et à la recherche de solutions concertées par rapport à la situation du pays avec les violences survenues dernièrement à travers le pays.

« Le comité des femmes leaders pour la paix, la démocratie, le respect des institutions et l’État de droit, rappelle l’impératif de poursuivre la concertation soutenue et par conséquent appelle tous les acteurs à plus de responsabilité”, a affirmé dans une déclaration lue ce vendredi au siège du Réseau Siggil Jiguéen, Safiétou Diop, modératrice pour le compte l’organisation « Jammy Rewmi ».

Ces femmes leaders ont par ailleurs présenté aux familles des victimes des manifestations de l’affaire Sonko-Adji Sarr leurs condoléances et ont souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

« Le comité encourage tous les acteurs qui œuvrent pour la paix, pour la préservation de la stabilité et la cohésion sociale. Elle invite les organisateurs de manifestations à veiller à la préservation de la cohésion nationale », a souligné Zahra yanne Thiam , membre du comité.

Le comité finit par lancer un appel à toutes les organisations et structures œuvrant pour la paix à se joindre à leur combat pour la préservation de l’unité nationale.