Palestine / Israël – S. M. B. Dieng contre le discours de Macky : “Il a refusé de prendre position”ParBirama THIOR 14/05/2021 à 16:54

74
logo


Le président de la République, Macky Sall, a appelé, ce jeudi 13 mai à la désescalade dans le conflit qui oppose les communautés Israéliennes et Palestiniennes. Mais sa sortie ne semble pas convaincre Serigne Modou Bousso Dieng. Le Coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (Cifar)  estime que le chef de l’Etat a refusé de prendre position dans cette affaire.

C’est un Serigne Modou Bousso Dieng intransigeant sur la sortie de Macky Sall concernant les tensions entre l’Israël et la Palestine.
Je déplore la posture du président Macky Sall sur le différend entre la Palestine et l’Israël. L’Israël bombarde nuit et jour le peuple palestinien et tue beaucoup de personnes, majoritairement des enfants. Là où des pays, à l’instar de l’Angola, de l’Afrique du Sud condamnent ces actes, Macky Sall Sall a fait un petit communiqué en appelant les deux parties à la désescalade. Cela veut dire qu’il a refusé de prendre position“, a-t-il déclaré sur Senego ajoutant qu’Israël doit cesser ses persécutions contre l’Etat palestinien.

Histoire

Revisitant l’histoire, le jeune marabout rappelle que l’ancien président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, avait refusé qu’Israël ait une ambassade au Sénégal. Comme pour dire que l’actuel locataire du Palais de Roume doit agir de la sorte.

L’Israël a une ambassade au Sénégal du temps d’Abdou Diouf. Avec le règne de Abdoulaye Wade, ce dernier à plusieurs fois convoqué l’ambassadeur de l’Israël à Dakar. Ce que Macky Sall n’a jamais pensé à faire“, a-t-il détaillé, s’interrogeant sur les motivations du chef de l’Etat.

Faiblesse de Macky Sall

Très en verve, le Coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (Cifar) s’est braqué contre “la faiblesse de Macky Sall” devant ce qu’il considère tel “un Etat voyou“.

Ecoutez

 

 


Source: senego.com