[photos] Vdn 3 : Gadday, Le “rond-point De La Mort” Sème La Psychose

0
44


Single Post
VDN 3 : Gadday, le “rond-point de la mort” sème la psychose
Le rond-point situé à Gadday sur la VDN 3 est aujourd’hui source de stress et de peur pour les automobilistes qui arpentent cette route. Et pour cause, les accidents y sont nombreux. Toutes les semaines au moins, les riverains  décomptent pas moins de deux accidents. Si certains pensent que cette situation est mystique, les esprits les plus cartésiens considèrent que la cause réside dans un défaut de construction, en plus du comportement des conducteurs.

« Il ne se passe pas un jour sans qu’on ne voit un accident au niveau du rond-point » témoigna Malick Diop, un habitué de la vdn 3. Sur un post Facebook, Mass Seck, un artiste rappeur dénonce le même problème. « On ne compte plus le nombre de châssis de voitures broyés par ce bloc de béton qui sert de rond-point à Gadday ». En effet, en venant de Malika, on se rend compte que seul un bloc de pierre y est placé. Un bloc que les conducteurs, malheureusement, chevauchent la nuit. À la tombée de la nuit, les panneaux deviennent invisibles en raison  du brouillard et du manque de luminosité.

Autre chose qui intrigue, c’est le fait qu’on peut compter au moins trois ronds-points mais seul celui de Gadday à ce problème. Ce qui pousse certains à croire que les causes sont surnaturelles. Mais pour Mass Seck, « il n’y a rien de mystique, mais juste une anomalie de construction ». Amadou Diop, un riverain, pointe aussi du doigt la vitesse avec laquelle les automobilistes conduisent : « Les véhicules roulent à grande vitesse ce qui fait qu’ils s’aperçoivent tardivement qu’il y a un bloc de béton ».

Pour limiter les dégâts, nos interlocuteurs font appel aux autorités pour qu’une solution soit trouvée le plus rapidement possible. Mass Seck préconise les solutions suivantes : « Raser le rond-point, en faire une route continue en faisant une bretelle qui entre et sort de Gadaay. Ainsi pour prendre le sens Gadaay Golf, continuer jusqu’au pont Malika qui est à moins de 1 ou 2 km en faisant le tour. Ensuite ériger une grande passerelle pour la grande fréquentation à cet endroit. » Autre alternative, « plus coûteuse, construire un autre pont tout simplement ». Par contre, l’artiste demande à ce qu’on évite la construction de ralentisseurs. Chose qui selon lui « ne va pas empêcher les accidents ».


Source: seneweb.com