[Profil]Me Alioune Badara Cissé, avocat de la vérité et de l’intégrité !

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
[Profil] Me Alioune Badara Cissé, avocat de la vérité et de l’intégrité !
Au moment où Saint-Louis pleurait ses fils qui ont été engloutis par la mer suite au chavirement d’une pirogue qui fait plusieurs morts, une autre triste nouvelle vient frapper la ville tricentenaire en plein cœur avec le décès de Me Alioune Badara Cissé. Seneweb revisite le parcours d’un avocat et homme politique intègre, au franc-parler qui dérange.

Avocat émérite doublé d’un grand sportif engagé pour sa ville de Saint-Louis

Éminent intellectuel, Me Alioune Badara Cissé, « ABC» pour les intimes, était une personnalité distinguée. Lhomme a marqué toutes les générations à Saint-Louis par son engagement politique, sportif et social, mais aussi son dévouement pour sa ville Saint-Louis qu’il chérissait tant. Alioune Badara Cissé était un homme multidimensionnel à tout point de vue. Avocat émérite, il était aussi un grand sportif pour avoir été président de Saint-Louis Basket Club dont il est membre fondateur. 

Né le 16 février 1958 à Saint-Louis, Alioune Badara Cissé a fait ses études primaires dans sa ville natale avant de rallier la capitale Dakar où il continuera  ses études secondaires jusqu’au l’obtention  du baccalauréat en série A4 avec mention en 1978. Passionné de la langue anglaise, il remporte le premier concours  général en anglais en 1977. Il obtient son DEUG en langues étrangères Appliquées en 1980. 

Émeutes de mars 2021: Vérités crues et appel à écouter la jeunesse

Après une licence en langues étrangères Appliquées de l’Université de Saint-Etienne en France obtenue en 1981, il effectue un séjour en Écosse où il y enseigne l’anglais, l’espagnol et le français à Beath High School jusqu’en 1983. Il retourne en France, mais cette fois-ci à Toulouse où il obtient plusieurs diplômes de 1983 à 1986. C’est ainsi qu’il décroche successivement une licence de Droit International Public à l’Université Sciences Sociales de Toulouse, une maitrise de langues étrangères appliquées. Après ce beau parcours académique pour la quête du savoir, Alioune Badara Cissé est retourné au Sénégal où il est admis au Barreau de Dakar. Son magnifique parcours et sa forte personnalité de leader l’ont amené à occuper plusieurs postes de responsabilités. 

Un franc-parler qui dérange au plus haut sommet de l’État

Membre fondateur de l’Alliance Pour la République (APR), il est l’un des premiers compagnons du président Macky Sall quand il quittait le PDS pour entrer dans l’opposition. En mars 2012 juste après la seconde alternance, il est nommé ministre des Affaires étrangères. Mais avec ses qualités d’homme intègre, il n’y restera que 7 mois avant de partir reprendre sa robe d’avocat. Toutefois, en août 2015, il revient aux affaires comme Médiateur de la République. En dépit de son engagement sans faille aux côtés du président Macky Sall, il n’hésitait jamais à donner son point de vue dans la situation du pays prouvant qu’il  était un homme indépendant qui était très ancré aux valeurs traditionnelles du pays comme le « diom », le « fitt », le « kersa ». Pour preuve, lors des émeutes de mars 2021, il avait lancé publiquement un appel à écouter la jeunesse du Sénégal. Avec sa disparition, Sénégal perd un homme d’une grande dimension intellectuelle, un homme intègre, courtois et véridique. Adieu Maitre. Que Firdawzi soit ta demeure éternelle.


Source: seneweb.com