PROGRAMME 100 000 LOGEMENTSLa SN HLM hérite d’un quota de 25 000 et lance une plateforme de paiement en ligne

55
Single Post


Single Post
PROGRAMME 100 000 LOGEMENTS : La SN HLM hérite d’un quota de 25 000 et lance une plateforme de paiement en ligne
La SN HLM m revient en force sur le marché de l’habitat social, notamment dans le cadre du “Programme 100 000 logements” et la mise sur orbite de ses nouveaux projets, et le lancement d’une plateforme de paiement en ligne.

Moins en vue depuis le lancement du du Programme 100 000 logements par l’État at du Sénégal, la Société nationale des habitations à loyer modéré (SN HLM m) sort de sa torpeur depuis l’arrivée de Mamadou Diagne Sy Mbengue à sa tête.

En effet, selon Les Échos, avec le dynamisme de la nouvelle direction, la SN HLM redore son blason de principal acteur dans l’habitat social, en s’inscrivant dans une dynamique de modernisation de ses outils.

En témoigne la cérémonie de lancement, vendredi dernier, des nouveaux projets de ladite société ainsi que de sa plateforme de paiement en ligne baptisée “Easy Kër”.

Une cérémonie présidée par le ministre du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow.

Revenant sur les innovations de la Sn-Hlm, le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique s’est félicité des nouveaux outils digitaux mis à la disposition de la clientèle et de la population.

“Il s’agit d’une plateforme de paiement accessible en ligne ou téléchargeable permettant aux clients de la Sn-Hlm de payer leurs loyers à distance en toute tranquillité et en toute sécurité. Ces outils vont faire bénéficier d’un gain de temps précieux à ses usagers et permettront aux travailleurs de la SN HLM de se focaliser sur leur métier de base, à savoir le conseil et la meilleure prise en charge de la relation client. Ce qui se traduira par une meilleure image de l’institution et conduira vers une meilleure productivité, gage d’une rentabilité optimale”, fait remarquer Abdoulaye Saydou Sow.

Plateforme de paiement et souscription en ligne

À l’en croire, cette solution de paiement par Mobile Money, carte bancaire, entre autres supports digitaux, en plus de 6000 points de vente sur l’ensemble du territoire national, vont permettreun meilleur accès à l’institution, mais surtout de rapprocher la SN Hlm de sa clientèle, notamment celle de la diaspora.

En sus, explique le ministre du Logement, la SN HLM a mis en service, via son site internet, outre la plateforme de paiement, un outil qui donnera la possibilité à la population sénégalaise et aux expatriés de souscrire en ligne aux produits immobiliers.

“Ces outils sont une réelle opportunité pour la SN HLM de rentrer dans la digitalisation et de réduire considérablement les risques liés à la pandémie de Covid-19 qui exige une réadaptation de nos habitudes. Mieux, la combinaison de ces efforts dans la production de logements et de parcelles à usage d’habitation et la révolution numérique en cours au sein de la société seront un adjuvant à la réussite du Programme 100 000 logements dans lequel elle a un rôle majeur à jouer”, souligne le ministre Abdoulaye Sow.

Équité territoriale comme feuille de route

De son côté, en dépit d’un passif lourd hérité au niveau de la SN HLL, le nouveau Directeur s’est évertué, dès son arrivée en 2019, à rétablir la relation de confiance entre ladite société et ses clients dont certains, révèle-t-il, ont attendu dix ou 15 ans pour disposer d’un terrain.

“Le potentiel était là, il fallait libérer les énergies, optimiser tout l’actif que nous avions. Nous avons commencé par optimiser le recouvrement de nos créances, puis nous avons amélioré le recouvrement. Mieux, nous avons entamé des projets sur fonds propres”, annonce Mamadou Diagne Sy Mbengue.

Suite à ces actes posés par la nouvelle direction, le chef de l’État, dit-il, s’est rendu compte qu’il pouvait encore compter sur la SN HLM.

Ainsi, d’un quota de 1300 logements dans la première phase du Programme 100 000 logements, l’objectif est désormais de construire 25 000 logements sociaux à travers le territoire national.

“La SN HLM est encore là pour permettre aux Sénégalais d’accéder au logement conformément à sa mission et comme le veut le président de la République”, dit-il. 

Par exemple, à Dakar, notamment à Ndiakhirate, la SN HLM a démarré depuis près de six mois la construction de 130 logements à la Cité des corossols et la réception de la première phase de 65 logements est prévue avant la fin de l’année.

Le coût unitaire de la villa la moins chère est de 12 millions francs Cfa payables après le versement d’un acompte de 30% et le reliquat sur cinq, dix ou 15 ans.


Source: seneweb.com