Projet De Construction Du Pont De Rosso : La Mauritanie Donne Une Leçon De Sobriété Au Sénégal

145
Single Post


Single Post
Projet de construction du Pont de Rosso : La Mauritanie donne une leçon de sobriété au Sénégal
Nous sommes au 21ème siècle, dans un contexte inédit dû à la pandémie de la Covid-19, qui exige un changement de paradigme tant sur le comportement que dans la gestion des affaires. Et le Sénégal a beaucoup à apprendre des autres, notamment de la République sœur de Mauritanie en matière d’organisation de cérémonies dans la sobriété.
En effet, à l’occasion de la signature du contrat relatif aux travaux du projet de construction du pont de Rosso qui s’est tenue ce matin, entre Mansour Faye et son homologue mauritanien, les officiels sénégalais ont déporté toute une délégation essentiellement composée de communicateurs traditionnels pour s’entourer de tout ce folklore auquel ils sont habitués lors des meetings politiques.
Chassez le naturel, il revient au galop. Pour dire que nos mauvaises habitudes demeurent intactes au pays et même en terre étrangère. Ce jeudi donc, ces communicateurs traditionnels, fidèles à leur vocation, ne se sont pas gênés pour crier à tue-tête chaque fois qu’un officiel sénégalais prend la parole pour discourir, indisposant fortement l’assistance.
Du côté de la Mauritanie par contre, aucune présence folklorique encore moins de mobilisation populaire n’a été notée. C’est dire que certains pays préfèrent passer directement à l’essentiel, sans tambours ni trompette. Une véritable leçon de sobriété et d’humilité sur laquelle nos hommes politiques devront bien méditer. Et si on faisait une introspection au Sénégal !