Protocole présidentiel: En attendant le nouveau patron, l’heure est au cafouillage.

0
27


Quelques jours seulement après le limogeage de Cheikh Amadou Tidiane Sall, le protocole du président de la République semble se chercher péniblement. Avant-hier, à Ndayane, informe le quotidien Enquête, « cela a été un grand flop ».

Arrivé sur les lieux vers les coups de 15 h, une haute autorité a beaucoup hésité, avant de prendre finalement la résolution de regagner la place qui lui était indiquée, aux côtés d’un autre gradé des forces de défense et de sécurité.
Quelques minutes plus tard, les éléments de la sécurité présidentielle arrivent et font évacuer toute la tribune officielle. Même les généraux, jusque-là confortablement assis, ont été invités à descendre de la tribune.

C’est dans ce cafouillage total que les hommes en tenue kaki sont montés pour indiquer les places réservées, afin de permettre à tout un chacun de regagner la place adéquate.

Au niveau des sièges réservés aux présidents des institutions, on pouvait aussi remarquer le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Idrissa Seck, devenu comme l’ombre du président.


Source: yerimpost.com