Redécoupage administratif de DakarLes populations et le maire de Jaxaay exigent le départ du ministre Oumar Guèye

65
Single Post


Single Post
Redécoupage administratif de Dakar : Les populations et le maire de Jaxaay exigent le départ du ministre Oumar Guèye
Elles étaient très nombreuses, ce dimanche, à Niacoulrab, devant leur maire Mor Sarr Ba. Elles, ce sont les populations de la commune de Jaxaay qui étaient venues renouveler leur soutien à leur édile et exiger le départ du ministre des Collectivités territoriales Oumar Guèye, initiateur du projet de redécoupage administratif de la région de Dakar.

Sur place, il était difficile de dire qui des femmes ou des jeunes étaient les plus nombreux. Tous arborant un brassard rouge pour dire «Non» à un tel projet. Tour à tour, ils se sont succédé au micro pour crier «Non au redécoupage ! Oumar Guèye dégage !».

Khady Diop est l’adjointe au maire de Jaxaay. Prenant la parole, elle a réclamé l’intégralité de leur commune dans laquelle se trouveront le quartier Lébou-Gui et ses environs. «Nous demandons au président de la République de prendre ses responsabilités sur ce dossier très sensible», a-t-elle laissé entendre.

La dame a été précédée par le jeune Jules Sambou et Mme Yama Barry qui ont tous deux abondé dans le même sens.

Dernier à prendre la parole, le maire Mor Sarr Ba. Visiblement «déçu par son ancien compagnon le ministre Oumar Guèye», il a tiré à boulets rouges sur l’actuel maire de Sangalkam.

Selon lui, ce projet est un règlement de comptes. «Ce n’est rien d’autre qu’un règlement de comptes que déroule monsieur Oumar Guèye. Il ne peut pas accepter que je puisse réaliser de grandes infrastructures comme le stade municipal dont les travaux ont déjà démarré. Mais qu’il sache que tout Jaxaay est debout pour rejeter son projet de découpage», a soutenu le maire. Non sans exiger le départ du ministre du gouvernement.

Il ajoute à l’endroit du premier des Sénégalais : «Nous attirons l’attention du président de la République sur cette provocation d’Oumar Guèye qui ne vise qu’à bloquer l’avancement d’importants chantiers que nous sommes en train d’effectuer. Il est temps qu’il arrête. En attendant, Jaxaay dit non au projet d’éclatement de sa commune.»


Source: seneweb.com