Renouvellement Des Camions De Vidange : La Der/fj, L’onas, Les Acteurs Lancent Un Projet De 12 Milliards

4
Single Post


Single Post
Renouvellement des camions de vidange : La DER/FJ, l’Onas, les acteurs lancent un projet de 12 milliards
« Un vidangeur, Un camion neuf ». Tel est l’objectif du Projet d’appui au renouvellement des camions de vidange (Parc). Lequel a été initié par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), l’Agence de développement international des États-Unis (Usaid) à travers son projet financement de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (Usaid Wash-Fin), la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj) et l’Association des acteurs de l’assainissement du Sénégal (Aaas).

Un partenariat public-privé

En effet, dans la perspective de l’atteinte du sixième Objectif de développement durable (Odd) de l’Organisation des Nations Unies portant sur l’accès à l’eau potable et à un assainissement de qualité, le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à travers l’Onas, la Der/Fj), la Fondation Bill et Mélinda Gates (BMGF), Usaid Wash-Fin et l’Aaas) ont noué un partenariat pour la mise en œuvre dudit projet.

« Remplacer les camions de vidange vétustes par des véhicules neufs »

Au Sénégal, le taux d’accès à l’assainissement est estimé à 48% en 2017 avec 5% des populations qui sont raccordés au réseau tout-à-l’égout. Une situation qui implique un besoin important de services d’assainissement autonome. Ce projet, dont la cérémonie de lancement officiel s’est tenue, ce jeudi 18 février 2021, au siège de la Der/Fj, à Dakar, a pour objectif de « remplacer les camions de vidange vétustes par des véhicules flambants neufs ». D’un coût global de 12 milliards de francs, il ambitionne de renouveler tous les 254 camions vétustes du parc automobile vidanger du pays sur 5 ans (2020-2025). Des véhicules dont l’âge moyen est estimé à 28 ans.

Pour sa première phase, qui s’étend sur 2 ans (2020-2022), une enveloppe globale de 2 milliards de francs CfA a été dégagée pour financer l’acquisition d’une quarantaine de camions pompeurs et hydrocureurs neufs. Et préalablement, un prototype de camion hydrocureur sera mis à la disposition des acteurs par Senbus industrie et la Der/Fj pour effectuer les tests nécessaires avant le lancement de la production à grande échelle au Sénégal.

Ces deux milliards de financement ont été mobilisés par trois investisseurs, à savoir : la DER/FJ, la Banque nationale de développement économique (Bnde) et la Fondation Bill et Mélinda Gates qui a alloué un don d’un million de dollars (500 millions de francs Cfa environs) à la Der/Fj pour « faciliter l’acquisition d’équipements neufs et à des conditions allégées (8% de taux d’intérêt) pour une meilleure » fourniture de services aux usagers.

Acquisition à travers un mécanisme de crédit facilité par la Der/Fj

L’acquisition de ces camions neufs, qui seront assemblés au Sénégal par un fournisseur local (Senbus), se fera à travers un mécanisme de crédit facilité par la Der/Fj. Ainsi, les vidangeurs pourront non seulement « améliorer leurs performances et réduire les agressions » sur l’environnement mais également, bénéficier de l’assistance technique de l’Usaid Wash-Fin pour un « renforcement » de leurs capacités techniques et financières.

Le Projet d’appui au renouvellement des camions de vidange vient ainsi en réponse à la problématique majeure de l’accès au crédit à laquelle sont confrontés les opérateurs, malgré le niveau de rentabilité de leurs activités.

Il s’inscrit dans la dynamique des initiatives portées par l’Onas, notamment à travers le Programme de structuration du marché des boues de vidange (Psmbv) et qui, par sa nouvelle orientation, promeut la création d’une chaîne de valeur marchande dans l’assainissement autonome où la gestion des boues de vidange est une des activités phare pour laquelle le secteur privé est un acteur essentiel.

« Malgré la rentabilité, il y a un défi majeur lié à l’accès au financement »

Venu présider la rencontre en présence de Son Excellence Dr. Tulinabo S. Mushingi, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement a noté que, bien que 73% des opérateurs de vidange jugent l’activité « globalement rentable, le secteur reste confronté à un défi majeur lié à l’accès au financement et au renouvellement de leur investissement ».

Serigne Mbaye Thiam précise que le projet sera mis en œuvre en partenariat avec les différentes parties prenantes, à savoir : la société Senbus industrie, la Bnde, l’Aaas, la Der/Fj, l’Onas et l’Usaid.

« Appuyer la structuration des chaînes de valeur productive »

Le Délégué général de la Der/Fj, pour sa part, a soutenu que ce projet marque l’aboutissement d’un processus marqué par « la collaboration et l’engagement sans relâche » de l’ensemble des parties prenantes. Et il s’inscrit dans la dynamique de la Der/Fj d’appuyer la structuration des chaînes de valeur productive. Et soutient les femmes et les jeunes à investir dans une filière à haut potentiel, porteuse de croissance et de main-d’œuvre.

Papa Amadou Sarr signale que le Parc est un projet qui est destiné, d’une part, à faciliter l’achat de camions neufs, et d’autre part, à mettre en place une ligne de crédit facilité par la Der/Fj et son partenaire la Bnde pour « assurer » la pérennisation des activités dudit projet via un système de sous-traitance mis en place par l’Onas.

Pour finir, le Délégué général a laissé entendre qu’à travers cet important investissement, la Der/Fj est résolument engagée au côté du ministre Serigne Mbaye Thiam à « contribuer aux efforts consentis par l’Etat du Sénégal et par le Chef de l’Etat, le Président Macky Sall, à travers le ministère de l’Eau et de l’Assainissement pour l’atteinte de l’Odd numéro 6 portant sur l’accès à l’eau potable et à un assainissement de qualité ». Pour l’Association des acteurs de l’assainissement du Sénégal (Aaas), ce projet public-privé est venu à son heure. Selon son président, Ibra Sow, il permettra aux bénéficiaires d’être « plus efficaces et plus rentables ».

Aucune publication trouvée.