[Retro2021]Hécatombe sur les routesPlus de 257 morts recensés en 2021

0
26


Single Post
Hécatombe sur les routes en 2021
2020 a été une année atypique à tous les points de vue. Le confinement, l’interdiction du transport inter urbain et le couvre-feu successifs, avaient comme conséquences positives, une diminution drastique des accidents de la route. En 2021, avec la levée de ces mesures, beaucoup de tragédies sont survenues sur les routes, plongeant plusieurs familles dans le deuil. Rétrospective !
Les soldats du feu ont dénombré un total de 257 morts et 12379 blessés, causés par des accidents de la route. Selon le ministère des Transports terrestres, un bilan très lourd recensé entre les mois de janvier et juin 2021. En effet, l’année 2021 a débuté avec des accidents de la circulation macabres, qui ont coûté la vie à plusieurs personnes. D’ailleurs, parmi ces accidents, 6 ont heurté la sensibilité des Sénégalais. Ils font partie des tragédies les plus marquantes de l’année.

Il s’agit de l’accident des trois journalistes de Leral tv, le choc du jeune médecin Baba Diagne et sa femme, celui du Dahira Foulkou Mahsoune de Thiès, l’accident de la jeune étudiante Adama Diom Fall et sa maman, et celle qui a coûtait la vie à 12 personnes à Podor et la mort tragique de Mbaye Sapar Sapar.
Terrible accident du jeune médecin Baba Diagne et sa femme
Alors que les Sénégalais se préparaient pour fêter la Korité, le 13 mai 2021, le jeune couple Diagne (Baba et Dieynaba Dia, fraîchement mariés) s’apprêtait à se rendre à Saint-Louis pour passer la fête avec leur famille. Malheureusement, Dieu a décidé autrement. Ils sont victimes d’un terrible accident à hauteur de Louga, précisément dans le village de Kelle Guèye, un choc qui leur aura finalement coûté la vie. Leur véhicule s’est renversé avant de percuter un arbre. Sur le coup, le médecin Baba Diagne, à la fleur de l’âge, a rendu l’âme.

Six jours plus tard, sa femme Dieynaba, est partie le rejoindre. Une triste nouvelle qui a choqué tout un pays.

 
Trois reporters de Leral tv tombent à Kédougou
Dans ce même mois, alors que les Sénégalais pleuraient toujours la mort tragique du jeune couple Baba Diagne et Dieynaba, un autre drame plus douloureux survient. Le lundi 30 mai 2021, une matinée inoubliable, remplie d’émotion, de consternation et de tristesse chez beaucoup de compatriotes.

En pleine tournée économique du président de la République, dans les régions de Kaffrine, Kaolack et Kédougou, ces trois jeunes envoyés spéciaux de Leral Tv, ont tous péri dans un terrible accident de la route. Il s’agit du jeune journaliste Abou Mamadou Sy, du cadreur Yoro Mballo et du chauffeur Ousmane Ndiaye. L’accident est survenu sur l’axe Tamba-Kédougou suite à une collision entre leur voiture de service et un camion. Un accident qui a endeuillé le Sénégal mais également la presse sénégalaise.

La mort de ces trois jeunes journalistes partis très jeunes, dans l’exercice de leur fonction, a suscité de vives émotions. Le Président Macky Sall, qui était en pleine tournée économique, a momentanément suspendu ses activités pour se rendre sur les lieux du drame afin de s’enquérir de la situation. Sur sa page Facebook, il a aussi présenté ses condoléances attristées aux familles des victimes et à la presse nationale.

Mais, le PDG de Leral tv Dame Dieng n’est pas resté indifférent face à cette lourde perte. Profondément touché par la situation, ”il réunira avec l’aide du club des amis de Leral, une somme de 27 millions de francs CFA en 72 heures destinée aux familles des victimes en vue de les accompagner”, informait le site internet du groupe.
Par preuve de solidarité, le 31 mai 2021, jour de la levée du corps des trois jeunes reporters, toute la presse sénégalaise était sur place pour rendre un vibrant hommage à leurs confrères. Devant l’hôpital principal de Dakar, les familles et proches des victimes étaient inconsolables. Une foule nombreuse était présente pour dire Adieu aux trois missionnaires qui ont tous été inhumés dans leurs régions d’origine respective, laissant un grand vide derrière eux.
A Podor, 11 membres d’une même famille périssent dans un accident

2 août 2021 ! Cette date rappelle également un mauvais souvenir aux Sénégalais. En effet, cette matinée, un car et un minibus sont entrés en collision à hauteur du croisement Guédé Chantier, dans le département de Podor, à 8 km de Ndioum. Le bilan est lourd : 12 passagers, dont 11 issus d’une même famille, sont décédés sur le coup. Une situation qui a encore replongé les Sénégalais surtout les familles éplorées dans une grande tristesse. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes qui donnent des recommandations de prudence aux chauffeurs.

Neuf jours plus tard, un autre accident endeuille une nouvelle fois les Sénégalais. Là, il s’agit d’un grave choc impliquant un camion et un véhicule 307 de type 7 places, qui transportait les membres du Dahira Foulkou Mahsoune de Thiès. Le drame est survenu, le mercredi 11 août 2021, sur l’autoroute Ila Touba, plus précisément entre Bambey et Diourbel. Ils ont tous perdu la vie sur le coup. Ces derniers, qui résidaient tous dans la capitale du Rail, voulaient prendre part à la grande journée des khassaïdes à Touba. Cet accident de plus avait suscité également une vive émotion notamment sur les réseaux sociaux. Toutefois, l’enquête sur l’accident conduira à l’arrestation du conducteur du camion.
Le Tik-Tokeur Mbaye Sapar Sapar fait sa dernière vidéo
Le 15 octobre 2021, les internautes Sénégalais sont sous le choc. Le célèbre comédien Tik-Tokeur, Mbaye Sapar Sapar a péri dans un grave accident à Touba précisément au niveau de la corniche de Dahra Djolof. Pire, il a emporté avec lui deux jeunes écolières âgées entre 8 et 10 ans, qui ont été percutées par la voiture. Au total, tous les trois sont morts sur le champ. Une situation que beaucoup d’internautes, surtout les fans, n’arrivaient pas à supporter. Sur les réseaux sociaux, la tristesse et la douleur étaient au rendez-vous.
  

Samedi 13 novembre 2021, Adama Ndiome Fall, âgée de 27 ans, et sa maman Maty Lô, âgée de 45 ans, sont tuées par un camion à la suite d’un accident à hauteur du campement de Nguékhokh sur l’autoroute à péage. Adama, voulait se rendre à Paris pour réaliser son rêve dans le mannequinat.

En reprenant le chemin pour l’Aéroport International Blaise Diagne, c’est là que le malheur s’est produit, leur véhicule 4×4 a été heurté violemment par un camion. Sous la violence du choc, Adama et sa mère ont subitement trouvé la mort.

Cet accident tragique, si brusque et inattendu a aussi suscité de vives réactions chez les Sénégalais qui ont demandé des solutions durables à ce phénomène des accidents de la route.

Ce qui fait dire que la route est loin d’être un espace de rêve au Sénégal. Au contraire, elle devient de plus en plus meurtrière. Cependant, l’année 2021, reste particulière. La route a occasionné beaucoup de drames familiaux bien plus que la Covid-19. Une situation qui a suscité tant de réactions sur les réseaux sociaux au Sénégal.

Toutefois d’après les autorités en charge de la sécurité routière, les facteurs humains à savoir les courses-poursuites, excès de vitesse, entre autres, sont souvent les causes de ces nombreux accidents mortels qui ont fini d’installer un sentiment d’insécurité routière chez la population.


Source: seneweb.com