Riposte Contre La Covid-19 : Le Ministère De L’Éducation Dote Les Classes D’alphabétisation De Matériel De Prévention

Single Post
Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Riposte contre la Covid-19 : Le ministère de l’Éducation dote les classes d’alphabétisation de matériel de prévention
Dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies définies par le ministère de l’Éducation nationale pour la riposte contre la propagation de la Covid-19, la direction de l’Alphabétisation et des langues nationales, a acquis du matériel pour mettre en place «un dispositif de prévention» dans les Classes d’alphabétisation fonctionnelle (Caf) du Programme national d’éducation de base des jeunes et des adultes (Pnebja) 2020. Il s’agit ici, de matériels de prévention de la pandémie destinés aux Caf que le ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla, a remis aux Inspecteurs d’académie, ce mardi 25 août 2020. La cérémonie de remise symbolique a eu lieu au ministère de l’Éducation nationale sis à la sphère ministérielle de Diamniadio, en présence de la directrice de l’alphabétisation et des langues nationales, Mme Ndèye Name Diouf, du coordonnateur des Inspecteurs d’académie, Gana Sène, entre autres.

Un lot pour chacune des 600 Caf

Ce matériel de prévention de la Covid-19 est composé de produits hygiéniques et sanitaires, de thermo flash, de gel hydro-alcoolique, de masques de protection, entre autres. Ainsi, chacune des 600 Classes d’alphabétisation fonctionnelle (Caf), réparties à travers les 16 académies du pays, recevra avant le démarrage des cours, prévu en novembre 2020, deux paquets de 100 masques lavables, un carton de savon, un thermo flash, une caisse de bouteilles d’eau de javel et une caisse de bouteilles de gels hydro-alcooliques.

Plus de 2 millions d’apprenants enrôlés en 19 ans

Selon Mamadou Talla, cette remise symbolique entre dans le cadre de «nombreuses initiatives» du ministère de l’Éducation nationale pour la prévention contre la pandémie.

La tutelle renseigne qu’entre 2000 et 2019, les programmes d’alphabétisation ont enrôlé plus de 2 millions d’apprenants dont plus de 84% de femmes. Et certains de ces programmes, pour lui, ont un aspect «significatif dans notre développement socio-économique».

Le taux d’analphabétisme «demeure toujours élevé»

Toutefois, malgré tous les efforts consentis depuis par l’État, le ministre de l’Éducation nationale souligne que le taux d’analphabétisme est estimé à 54,6%, selon les statistiques de l’Ansd de 2013. Ce qui est «encore très élevé pour le Sénégal», dixit Mamadou Talla.

Pour finir, le ministre de l’Éducation a invité les apprenants bénéficiaires à faire «un bon» usage du matériel qui, selon lui, «participe du respect» des mesures barrières préconisées par les autorités sanitaires.

«Ce matériel illustre l’engagement du ministre pour le secteur du Pnebja

Selon la directrice de l’alphabétisation et des langues nationales, Ndèye Name Diouf, ce matériel illustre «l’engagement du ministre Mamadou Talla pour le secteur du Pnebja. Ainsi, après avoir remercié «très chaleureusement» le président de la République, Macky Sall, qui, selon elle, est le «premier militant de l’alphabétisation et des langues nationales», a exprimé sa profonde gratitude pour «l’engagement du ministre de l’Éducation nationale, sa contribution, son soutien indéfectible à l’endroit de l’éducation de base des jeunes et des adultes et pour la promotion des langues nationales, comme il le fait partout ailleurs dans tous les secteurs de l’éducation».

Elle a, en outre, remercié vivement toutes les structures du ministère de l’Éducation nationale, aux Inspecteurs d’académie, aux Inspecteurs de l’éducation et de la formation, aux collectivités territoriales, aux organisations de la société civile, entre autres.

Le matériel reçu sera utilisé «à bon escient»

Gana Sène, inspecteur d’académie de Pikine-Guédiawaye, par ailleurs, coordonnateur des inspecteurs d’académie, pour sa part, a rassuré que le matériel reçu sera utilisé «à bon escient» comme ils ont eu à le faire à la veille de la reprise du 25 juin dernier. Il ajoute qu’ils ne ménageront aucun effort pour que l’engagement dont ils ont fait montre à cette date puisse être renforcé afin que toutes les classes d’alphabétisation, dans le cadre du Pnebja, puissent fonctionner correctement».