S. Mbacké Ndiaye : “Je pense qu’il est encore possible (…) d’aller à des élections transparentes”ParKhalil Kamara 30/08/2021 à 7:57

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Serigne Mbacké Ndiaye était, ce dimanche 29 août 2021, l’invité de l’émission “Grand Jury” de la Rfm. L’ancien ministre-conseiller du président Abdoulaye Wade est revenu sur la “décrispation” politique qui règne au Sénégal. Le membre de la coalition (Bby) estime que pour parler au pouvoir et à l’opposition, il faut désigner un médiateur. Il a, aussi été question de la mairie de Dakar. Il appelle, à cet effet, les militants à suivre les directives du Président Sall. Morceaux choisis.

Médiation entre opposition et pouvoir…

Serigne Mbacké Ndiaye pense qu’il faut des Sénégalais connus pour leur intégrité pour mener cette médiation. Donne-t-il l’exemple de Mamadou Diop Decroix qui, selon lui, “n’a jamais fait de compromission à qui que ce soit ou quoi que ce soit. Quelqu’un comme Alioune Tine qui parcourt le monde pour trouver des solutions à des crises. Quelqu’un comme Serigne Mansour Sy Diamil qui est à cheval sur le pouvoir spirituel et le pouvoir temporaire. De mon point de vue, ces trois-là devraient pouvoir se retrouver, parler aux uns et aux autres. Je le dis, quand je dis aux uns et aux autres, c’est l’opposition et le pouvoir“.

Discuter avec le président…

Heureusement que, quelque part, l’opposition est en train de s’organiser, mais d’autre manière. Vous avez deux ou trois groupes qui se sont formés. C’est important qu’ils puissent discuter avec le Président. Je pense qu’il est encore possible de lâcher ce qui peut être lâché de part et d’autre, de baisser la tension et d’aller à des élections transparentes. Mais il ne sert à rien de crier sur tous les toits : on va voler, on va ça, alors que dans la réalité, il n’en est rien. J’en ai parlé avec Mamadou Diop Decroix, parce que j’ai lu dans ‘l’Observateur’ qu’il était également dans cette direction-là“, souligne le président de la Convergence libérale et patriotique (Clp) et coordonnateur du Rassemblement pour la pérennisation du libéralisme (Rapel).

Il poursuit : “Lui qui dit qu’il est possible encore de discuter. J’en ai parlé également avec Alioune Tine. Je pense que s’il est associé, il peut aider à trouver des solutions à ce problème-là“.

Amadou Ba ne peut être candidat…

Dans un autre registre, il a été interpellé sur les élections Locales, particulièrement sur la Ville de Dakar, au moment où on prête à Amadou Ba les intentions de vouloir briguer la mairie. Il estime que l’ancien Ministre des Affaires étrangères ne peut être candidat. “Si vous me demandez ce que je pense de Amadou Ba comme premier ministre, j’applaudis. Si vous me demandez ce que je pense de Amadou Ba comme président de la République, j’applaudis. Mais Amadou Ba comme maire de Dakar, je dis non…  On ne peut pas être maire de Dakar sans diriger une communauté“, pense Serigne Mbacké Ndiaye.


Source: senego.com