Salaire, rupture…Les nouvelles révélations sur la brouille entre Marodi et Halima

105
Single Post


Single Post
Halima – Marodi : 300 000 F Cfa pour 8 mois de tournage, l’e-mail de trop de Marodi…

Les langues se délient, dans le milieu cinématographique sénégalais,
depuis le départ de Halima Gadji de la série «Maitresse d’un homme
marié». Après le coup de gueule de Souleymane Sèye Ndiaye et d’Amélie
Mbaye de la série «Golden», il devenait évident que la rupture était
causée par un problème de cachet et de non-respect de leur contrat de
travail par Marodi.

En effet, tout comme les deux acteurs
sus-cités, Halima Gadji a vu les affiches de Maîtresse d’un homme marié à
Paris, de nouvelles saisons sur la chaîne A+, alors que ce n’était pas
prévu dans leur contrat d’origine.

Pis, la nouvelle égérie
d’Anzul ne touchait que 300 000 F Cfa de salaire pour 8 mois de
tournage. Une somme revue à la hausse, après que l’agence qui la
représente désormais, a demandé à Marodi de renégocier le contrat,
d’exiger une assurance pour pallier tout accident lors des tournages et
que Halima soit aussi payée par jour de tournage. Ce qui représentait la
somme de 900 000 F Cfa.

Des conditions acceptées par Marodi.
Les négociations se déroulaient bien. Malheureusement, Mass Ndour s’est
désisté, lorsqu’Anzul a voulu savoir l’emploi du temps de travail de
l’actrice et son statut dans la nouvelle saison.

Une demande
refusée par Mass Ndour qui a jugé qu’il était mieux que Halima sorte
tout simplement de la série. Une décision officialisée par e-mail aux
concernés, selon «l’Observateur».


Source: seneweb.com