Single Post

Sonacos / Commercialisation Arachide : La Démission De Fada Réclamée

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Sonacos / Commercialisation arachide : La démission de Fada réclamée

Réunis autour d’une plateforme, des organisations paysannes du Sine-Saloum se sont regroupées pour unir leurs forces et montrer leurs mécontentements à travers un point de presse tenu à Kaolack pour dénoncer les difficultés notées dans la campagne de commercialisation de l’arachide.

A l’entame de leurs propos, les acteurs de la plateforme ont indexé la Sonacos de vouloir barrer la route aux Chinois rien que pour leurs propres intérêts. Toucouleur Baye, membre de ladite structure et par ailleurs président du mouvement “Arr Sunu Momel ” s’en explique.

“Nous sommes réunis aujourd’hui, nous les acteurs de la plateforme des paysans du Sine-Saloum et du Baol pour dénoncer les difficultés concernant la campagne arachidière.

La Sonacos a bloqué tout le système, car le prix était à 300 frs au départ mais en ce moment, le prix est à 250. Et face à cette situation, nous les acteurs nous n’allons pas rester les mains croisées.

Et nous interpellons le président pour lui dire que heure est grave car on ne peut pas se retrouver avec des bon impayés”, fulmine le président de “Arr Sunu Momel qui a rallié à sa cause beaucoup d’organisations du monde paysan.

Cheikh Tidiane Cissé, secrétaire général des agriculteurs du bassin arachidier qui a parlé au nom de la plateforme, a souligné que l’heure est grave. Il pense que l’Etat devrait défendre le prix d’achat des paysans.

“ Le prix de l’arachide est à 300 frs grâce aux exportateurs mais y a une stratégie qui est en train de se faire, de telle sorte qu’ on a bloqué ces partenaires qui sont venus de l’extérieur pour mettre un bon prix en faveur des paysans.

Il n’y a plus acteurs, c’est le cas de la Copeol qui ne peut plus acheter des graines à cause de ce blocage”, a laissé entendre M. Cissé selon qui l’État doit laisser les Chinois venir acheter les graines car seule la Sonacos ne peut pas acheter toute la production du Sénégal.