TERils ont boudé leur voiture, ils racontent leur nouvelle vie

0
65


Single Post
TER : ils ont boudé leur voiture, ils racontent leur nouvelle vie
Avec la mise en service du TER, ils ont garé leur véhicule personnel pour se rendre au travail à bord de ce moyen de transport collectif. Ils se sont confiés au journal Le Quotidien dans son édition de ce jeudi.

Cheikh (Fonctionnaire)

«Depuis deux semaines, je ne me déplace plus avec mon véhicule. Je prends le TER jusqu’à la gare de Dakar puis je termine le trajet à pied. (Au retour), en moins d’une heure, je suis chez moi.»

Ibrahima Diop (Agent dans le privé)

«A cause des embouteillages, j’étais obligé de retarder mon heure de retour (à la maison) jusqu’à 21h, pour espérer une circulation fluide. Je descends à 17h et à 18 h 30, je suis chez moi. Le matin, c’est pareil : je ne suis plus obligé de me lever aux aurores pour aller en ville. A 8h je suis dans mon bureau, tranquillement.» 

Gérard (Agent au Port de Dakar)

«Cela fait un moment que je me gare ici (un parking près de la gare TER de Rufisque) pour prendre le TER pour me rendre au travail. Avant je prenais ma moto ou le bus.»

Abdoulaye Niang (Rufisque-Ouest)

«Je faisais le trajet Rufisque-Dakar avec ma voiture. Depuis deux semaines, je le fais avec le TER sur recommandation d’un ami qui le fait depuis le début des rotations du train. C’est plus avantageux en termes de temps, mais aussi de coût.»

Aïssata Paye (Employée d’une banque)

«Je suis à moins de 5 minutes de la gare de Pikine. Je laisse mon véhicule chez moi. Il ne me sert qu’à circuler dans les zones pas desservies par le train. D’autres collègues à Thiaroye ou Hann font la même chose ou prennent des taxis.»  


Source: seneweb.com