Trafic de drogueà la prison de RebeussLe chanvre indien était dissimulédans les repas

0
33


Single Post
Trafic de chanvre indien à la prison de Reubeuss
Incroyable mais vrai ! Les détenus M. Niakhasso et M. Dasylva de la Maison d’arrêt de Rebeuss ont été attraits, vendredi dernier, au tribunal pour complicité d’incitation, de détention et d’usage de drogue.

Les prévenus, comme semble l’indiquer ‘’Le soleil’,’ ont reçu des plats de ‘’ndambé’’  et de ‘’yassa’’ dans lesquels étaient introduit… du chanvre indien !

Mais grâce à la vigilance des gardes pénitentiaires, le pot aux roses a été découvert et les deux personnes suspectées ont été arrêtées avant d’être conduites à la police. Il s’agit de la restauratrice Nd. Kama, qui a servi d’intermédiaire pour l’enregistrement des plats, et de D. Mendy, qui avait introduit le ‘’yassa’’.

La dame a été  jugée puis relaxée, alors que  D. Mendy a écopé de deux ans ferme. En ce qui concerne les détenus M. Niakhasso et M. Dasylva, ils ont été auditionnés vendredi dernier.

Pour sa défense, M. Niakhasso a affirmé que le ‘’ndambé’’ ne lui était pas destiné. ‘’Ce n’est pas mon nom qui y est inscrit, mais plutôt celui de Juan Khasso’’, s’est défendu le détenu emprisonné depuis cinq ans.

Quant à M. Dasylva, il soutient mordicus qu’il ne connait pas la personne qui lui a apporté le ‘’yassa’’. ‘’Je ne connais pas Pape Modou. C’est ma mère qui m’apporte du couscous africain chaque quinzaine. C’est certainement une personne malintentionnée qui veut me salir’’, dit-il.

 Ainsi, la  représentante du parquet a requis deux ans de prison ferme.

Le tribunal rendra son verdict le 15 avril prochain.


Source: seneweb.com