Ucad : Sonko chez les étudiants de Pastef, les mesures barrières violées (Vidéo)ParThierno Malick Ndiaye 18/02/2021 à 18:06

46
 Ucad : Sonko chez les étudiants de Pastef, les mesures barrières violées (Vidéo)ParThierno Malick Ndiaye 18/02/2021 à 18:06


Après la tournée à Grand-Yoff, l’opposant et leader du parti Pastef -Les Patriotes, Ousmane Sonko, rend visite à des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), qui seraient blessés lors des manifestations en sa faveur. Il a été accueilli par une foule immense. Mais les gestes barrières ont été rudoyés.

Le non-respect des mesures barrières

Les rassemblements sont strictement interdits en cette période de coronavirus. Le leader de Pastef venu à l’Ucad pour rendre visite aux étudiants blessés lors des récents affrontements, est accueilli par une foule immense. Paradoxalement, Ousmane Sonko n’est-il pas en train de multiplier les infractions qu’on risque de mettre sur son dos ?

Le port du masque absent

Au moment où le Sénégal enregistre plus de 300 cas par jour, les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) sont sortis pour scander le nom de Ousmane Sonko, qu’ils considèrent comme le “futur président de la République”. Mais, ces étudiants dont certains n’ont pas porté de masques, se sont rassemblés, dans le campus social. C’est dire que la lutte sera probablement, longue pour Abdoulaye Diouf Sarr et ses services avec cette deuxième vague du coronavirus, qui continue de faire des victimes dans le pays.

Rappel
Une plainte pour viol est déposée à la Section de recherches de Colobane contre le député et leader de Pastef/Les Patriotes qui a démenti l’accusation. Des heurts ont éclaté chez Ousmane Sonko, après son refus de déférer à la convocation de la gendarmerie. A la suite des échauffourées entre militants de Sonko et policiers, plusieurs sympathisants du leader patriote sont arrêtés.
Couverture parlementaire
La procédure pour la levée de son immunité parlementaire est en cours. Il devrait être convoqué par la commission ad hoc dont les membres ont été validés hier mercredi, à l’Assemblée nationale, sans l’opposition qui a boudé la séance.

Regardez