UcadLe témoignage touchant d’un ancien étudiant à Hélène, la ‘’Mère des étudiants’’ !

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Helene, mere des Etudiants
Elle est considérée comme une figure historique, à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Hélène, qu’on considère comme la ‘’Mère des étudiants’’ de toutes les générations est aujourd’hui une véritable icône.

Reconnue dans tout le campus universitaire pour ses conseils et ses délires avec les étudiants, nul n’est censé ignorer sa présence à tout moment devant la grande porte de l’Ucad, se faisant le guide des nouveaux bacheliers.

Un ancien étudiant rend un vibrant hommage à Hélène, en demandant de prendre bien soin de celle qui aurait ouvert les portes de l’Ucad à l’actuel président de la République Macky Sall.

Et si Hélène “faisait valoir ses droits à la retraite” (17-12-2017)

«Étudiants, étudiantes, méfiez-vous des garçons». «Étudiants, donnez-moi des pièces de monnaie». «Étudiants, étudiantes, c’est à vous que je m’adresse. Demain, il y a concert au stade…». J’ai croisé l’autrice de ces propos à la foire de Dakar. Hélène n’est plus à présenter. Tout étudiant ou nouveau bachelier qui franchit la grande porte de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar a, sans nul doute, au moins une fois été orienté ou conseillé par Hélène. Elle guide les pas des nouveaux bacheliers. Elle leur indique la BU, le rectorat, les toilettes, les restaurants (Argentin, Central, Self, entre autres), le service de comptabilité et la forêt de révisions (‘’bois sacré’’).

Présente dans le milieu universitaire depuis les années 80, Hélène a vu passer plusieurs générations d’étudiants. Elle soutient même avoir ouvert les portes de l’Ucad au président Macky Sall.

Si Hélène était un agent de l’Etat, elle ferait, aujourd’hui, valoir ses droits à une pension de retraite.

Malheureusement, elle continue son service (conseiller, guider, orienter, mendier). Aucune autre alternative ne lui est offerte. Une simple volonté des anciens étudiants devenus de hauts cadres dans ce pays ou du chef de l’État aurait suffi pour qu’Hélène fasse valoir ses “droits à la retraite”.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Presque cinq ans après ce post, rien n’a changé. Hélène est toujours en service. Je l’ai croisée hier. Longue vie à elle !”, a déclaré Moustapha Diagne.

Son message à cette dame a été repris quasiment par les anciens étudiants de l’Ucad dans les réseaux sociaux pour rendre hommage à Hélène, en signe de reconnaissance.


Source: seneweb.com