Un Commerçant Gruge Son Cousin De 24 Millions Et Vend Le Véhicule De Son Grand-père

0
39


Single Post
Un commerçant gruge son cousin de 24 millions et vend le véhicule de son grand-père
Seydina Mohamed Ndiaye avait une confiance aveugle en son cousin Serigne Ndiaye. L’agent immobilier lui confiait tous ses revenus.

Mais, selon Rewmi Quotidien qui donne l’information, le commerçant, qui a fait preuve de mauvaise foi, les a détournés.

L’escroc a aussi vendu le véhicule de marque Mitsubishi de son grand-père, Mame Gor Ndiaye, alors qu’il avait promis à sa victime de le dépanner.

Jugé par le tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, le prévenu reconnaît partiellement les faits.

À l’en croire, il versait l’argent de Seydina Mohamed Ndiaye dans son compte bancaire, domicilié à la Cbao. Et, il lui doit 11,5 millions FCFA.

Quid de la voiture de son grand-père ? Il renseigne que c’est le vieux qui l’a mandaté pour vendre le véhicule à 1.500.000 Fcfa.

Interrogé à son tour, Seydina Mohamed Ndiaye, qui n’a plus que ses yeux pour pleurer, confie : “Au début de notre collaboration, il m’avait proposé un véhicule 7 places à 3,5 millions francs. Après avoir encaissé ledit montant, il me dit que la voiture a été interceptée à Diamniadio. Malgré cela, je lui confiais d’importantes sommes d’argent. Il me doit plus de 24 millions FCFA. Quand je lui ai réclamé cet argent, il m’a donné le numéro d’un faux gestionnaire de compte”.

Poursuivant, le plaignant révèle que les 24 millions appartiennent à des coopératives. “Il m’a sacrifié. Je risque la prison, car je ne peux pas désintéresser tous mes créanciers”, s’est-il lamenté, avant de réclamer 30 millions FCFA, à titre de dédommagement.

Même son de cloche pour le maître coranique, Mame Gor Ndiaye qui a pris son petit-fils sous son aile depuis sa tendre enfance. “Je lui ai remis le véhicule pour qu’il le dépanne. Mais, il l’a vendu avant de bouffer l’argent”, regrette-t-il.

Le parquet a requis six mois d’emprisonnement ferme contre le prévenu. Conseils de celui-ci, Mes Babacar Ndiaye et Omar Sène ont sollicité une application bienveillante de la loi.

La présidente du tribunal qui a suivi le réquisitoire du procureur, a envoyé le prévenu à la citadelle du silence pour six mois. Il doit également allouer 25 millions et 3 millions de francs respectivement à Seydina Mohamed Ndiaye et à Mame Gor Ndiaye.


Source: seneweb.com