Vente de faux tests de Covid-19La police de Thiès cerne un surveillant à l’école ” Les Pédagogues”

Sunufm Radio
Sunufm Radio
Développeur: GS3 Sénégal
Prix: Gratuit


Single Post
Vente de faux tests de Covid-19: La police de Thiès cerne un surveillant à l’école ” Les Pédagogues”
Un véritable coup de maître à l’actif des éléments du commissariat du Premier Arrondissement de Thiès ! Selon des informations exclusives de Seneweb, ces policiers ont fait tomber un faux médecin qui vendait de faux tests de Covid-19 à des personnes désirant voyager à l’étranger. Borné entre Grand-yoff et l’unité 13 des Parcelles-Assainies, M.Wade,  surveillant à l’école privée “Les Pédagogues” a été cueilli à Dakar par les hommes du commissaire Youssapha Thioub, puis embarqué à Thiès. Seneweb revient sur cette  rocambolesque affaire !

M.Wade a outrepassé sa fonction de surveillant à l’école privée “Les Pédagogues” de  Grand Yoff. En effet, ce faux toubib vendait de tests de Covid-19 non authentiques à des voyageurs. Ainsi l’escroc, âgé de 39 ans, utilisait l’identité visuelle des laboratoires d’analyse agréés par le Ministère de la Santé pour faire des tests PCR, d’après des sources de Seneweb proches du parquet.

A cet effet, le faussaire, domicilié aux Parcelles-Assainies de Dakar, a agi depuis plus d’un an, en faisant plusieurs victimes au Sénégal et à l’étranger.

Toutefois, l’indélicat agent de l’école privée ” Les Pédagogues” a fini par mordre la poussière face à la ténacité des policiers du commissariat du Premier Arrondissement de Thiès.

Tout est parti lorsque, A.Boye , Directeur du laboratoire ” BIO AHWA THIES” a déposé une plainte contre x sur la table du chef dudit service. Dans sa déposition, ce pharmacien biologiste a déclaré qu’un individu utilise frauduleusement son nom commercial et ceux d’autres laboratoires pour délivrer de faux tests PCR voyageur COVID-19 à des passagers moyennant la somme de 15 000 FCA l’unité.

Également, à titre de preuve, le plaignant a remis,  aux enquêteurs deux faux tests PCR émis par le mis en cause et dont l’un portait l’enseigne du laboratoire “BIO AHWA THIES” et l’autre celui de l’”IRESSEF”.

A cet effet, le commissaire Thioub a mis en branle la machine judiciaire avant de mettre en jeu ses hommes. Au cours de leurs investigations, ces enquêteurs ont adressé des réquisitions à l’opérateur de téléphonie Orange ainsi qu’auprès des opérateurs de transfert d’argent Wave et Orange Money.

D’après des sources de Seneweb , le chargé des affaires juridiques de l’Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Epidémiologique et de la Formation (IRESSEF) a débarqué dans les locaux de la police du Premier Arrondissement de Thiès. Selon S.L.Diatta, un faussaire délivrait de faux tests de Covid-19 en utilisant les bulletins de leur laboratoire.

La géolocalisation du numéro de téléphone de cet escroc notoire a permis aux enquêteurs de détecter  M.Wade entre Grand Yoff et l’unité 13 des Parcelles assainies.

Avec le feu vert du procureur près le tribunal de grande instance de Thiès, la police du Premier Arrondissement a dépêché une mission à agent à Dakar. De retour dans la Cité du Rail, ces policiers ont conduit le faux médecin officiant à l’école privée “Les Pédagogues” de Grand-yoff.

Entendu sur procès-verbal, l’agent administratif s’est mis à table. Ainsi il a été déféré hier vendredi au parquet de Thiès pour faux et usage de faux, escroquerie, usurpation de fonctions, immixtion illégale dans une profession réglementée et blanchiment d’argent.


Source: seneweb.com