Voici la chronique de Pape Alé Niang du 04 décembre 2019