Voici la chronique de Pape Alé Niang du 15 janvier 2020