« Xeyu Ndaw Gni » – Lancement Des Activités Du Pôle Emploi De Dakar : 65 000 Recrutements En Vue

29
Single Post


Single Post
« Xeyu Ndaw GNI » – Lancement des activités du Pôle emploi de Dakar : 65 000 recrutements en vue
La machine est en branle : le programme d’urgence pour l’emploi des jeunes Xeyu Ndaw Gni inaugure le démarrage des activités du pôle emploi de Dakar, un processus de recrutement, d’enrôlement pour la formation et pour le financement.


Dans ce programme de recrutement massif des jeunes pour l’emploi, une part belle a été faite au secteur de l’hygiène et du cadre de vie.

Ces jeunes ont été sélectionnés sur la base d’une plateforme objective, transparente et ouverte à tous les jeunes du Sénégal, renseigne-t-on. « Le premier objectif de ce programme est un objectif de territorialisation des emplois. L’instruction que nous avons reçue du chef de l’État consiste à amener ces emplois au niveau des 552 communes du Sénégal. Les mécanismes de recrutement que nous avons convoqués ont permis à des Sénégalais de postuler par divers canaux de recrutement que vous connaissez très bien, aussi bien par des dépôts de documents physiques ou des recrutements par plateforme, par téléphone ou au niveau des pôles emplois qui sont déjà opérationnel », déclare Mass Thiam, coordonnateur de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG).

Quatre ministères ont travaillé en synergie pour que le programme « Xeyu Ndaw Gni » soit une réalité

« Les engagements financiers qui ont été pris ont été respectés par le ministère des Finances. Nous avons pris l’engagement, M. les ministres Dame Diop, Yankhoba Diattara, Néné Fatoumata Tall jeudi dernier et ce lundi elle a été matérialisée, c’est ça la plus grande expression de « fast track » voulue et souhaitée  par le chef de l’État. Nous avons 12 000 emplois, 10 000 sont réservés à l’UCG et 2 mille à la direction du cadre de vie. Aujourd’hui nous procédons au lancement des 100 premiers contractuels qui auront un contrat de 2 ans en tenant compte de la spécificité de l’UCG. 2 ans renouvelables une fois. Tous ceux qui auront bien travaillé seront maintenus et recrutés. Mais ceux qui n’auront pas bien travaillé partiront », a déclaré le ministre de l’Hygiène publique.

Sur les 10. 000 prévus pour l’UCG, 1438 sont réservés au département de Dakar tel que le veut le chef de l’État dans sa politique d’équité territoriale. Chaque commune d’arrondissement a un quota spécifique qui est déterminé en fonction de sa population », déclare le ministre de l’Hygiène publique Abdoulaye Saydou Sow.

« Les critères de transparence ont été respectés dans les recrutements »

Abdoulaye Saydou Sow se veut clair : « tout a été fait dans la transparence la plus totale. Il y a la plateforme de l’UCG, il y a des plateformes au ministère de l’Emploi, il y a eu des gens qui ont déposé au niveau des pôles. Toutes ces données ont été mises dans une seule base contrôlée par le ministre de l’Emploi et sur cette base nous avons délégué l’UCG de faire les choix en fonction du travail que cela demande et des critères qui ont été définis. Et ce processus de transparence sera poursuivi tel que veut le chef de l’État », précise le ministre de l’Hygiène publique.

Répartition des 1438 emplois dans département de Dakar

Dans le département de Dakar, les 1438 emplois sont répartis comme suit : Plateau: 43, Colobane: 64, Fann: 23, Gorée: 5, Médina : 97, Biscuiterie 84, Dieuppeul : 45, Hann Bel-Air : 58, Hlm : 48, Sicap Liberté : 58, Cambérène: 64, Grand-Yoff: 227 ,Parcelles Assainies : 195 , Patte d’oie : 86, Mermoz : 36 ,  Ngor: 21, Ouakam 91, Yoff: 110.

Ces recrues seront les ambassadeurs du programme Sénégal zéro déchet décliné par le président de la république sous le slogan « Sénégal propre ».